Lait bébé

Bébé : un lait pour chaque âge

Les laits infantiles se substituent-ils bien au lait maternel ? Rassurez-vous, si vous ne pouvez ou ne souhaitez pas allaiter, le biberon de bébé contient les éléments essentiels à sa croissance.

Le lait maternel est le plus recommandé pour le nourrisson : naturellement équilibré, il se modifie au fil des mois pour s’adapter aux besoins du bébé. Aujourd’hui Les laits infantiles tendent à se rapprocher de ce modèle. Complet, facile à digérer, riches en nutriments, il s’adapte à chaque étape de la vie de bébé.

Les préparations pour nourrissons : entre 0 et 4 mois

A cet âge, les enfants n’ont besoin que de lait. Leur organisme est en en pleine maturation et le développement de leur flore intestinale est parfois douloureuse. PPar conséquent le lait pour nourrissons doit possèder des qualités bactériologiques adaptée à la fragilité du bébé. Ce lait qui remplace l’allaitement maternel, doit couvrir les besoins nutritionnels du nourrisson. en répondant à des normes très strictes.

Riches en fer, en acides gras et en vitamines, ces préparations se présentent sous forme liquide ou en poudre.

Les laits de suite : de 5 à 10 mois

Durant cette phase d’éveil, l’alimentation joue un rôle capital. Dès 5 ou 6 mois, l’enfant diversifie son alimentation. Mais le lait de suite doit en rester la base car il offre au bébé les nutriments nécessaires. Ne l’abandonnez pas trop tôt au profit du lait de vache UHT demi écrémé, qui n’est pas adapté aux besoins du jeune enfant. Il est trop riche en protéines, trop pauvre en fer, en acides gras essentiels et en vitamines (C, D, E).

Les laits de croissance : dès 10 mois

Jusqu’à 3 ans, l’enfant doit boire au moins 500 ml de lait par jour car il a besoin de calcium et de fer. Entre 1 et 3 ans, il va grandir de 20 cm et son système nerveux se développe ! Ses besoins nutritionnels sont spécifiques et très importants.

Le lait de croissance est conçu pour cette étape de la vie de bébé. Le lait de vache est enrichi en fer, pour ses globules rouges, en vitamines, pour l’équilibre de son organisme et en acides gras essentiels.

Du lait pour les petits soucis de bébé

  • Le lait anti-régurgitation : épaissi par des farines il est indiqué dans le reflux gastro-oesophagien et dans les troubles de la déglutition (du type bronchiolite).
  • Les laits pauvres en lactose : le lactose est le  » sucre  » du lait des mammifères. Les laits appauvris ou fermentés sont recommandés en complément d’un soluté de réhydratation pour soigner une diarrhée aiguë, affection très fréquente chez le petit.
  • Les laits hypoallergéniques : destinés aux enfants intolérants aux protéines de lait de vache, ils sont disponibles en pharmacie et certains sont remboursés en partie par la caisse d’assurance maladie.