Pour assurer la sécurité alimentaire dans les locaux industriels, ces derniers doivent respecter scrupuleusement les normes d’hygiène en vigueur. De nombreuses techniques sont utilisées pour désinfecter les bâtiments et les élevages, dont fait partie la DSVA.

La DSVA et ses avantages

DSVA pour l'hygiène d'un élevage

DSVA pour l’hygiène d’un élevage

DSVA signifie « Désinfection des Surfaces par Voie Aérienne ». La DSVA est donc une technique de désinfection des surfaces, qui consiste à propager dans l’air à l’aide d’un diffuseur un produit désinfectant.

La DSVA est une méthode bactéricide, levuricide, fongicide et sporicide très efficace pour la désinfection de toutes les surfaces d’un local (matériel, murs, sol) grâce à l’émission d’une matière active dans l’air. Quel que soit le procédé suivi, la DSVA provoque également une sédimentation des particules au sol (initialement présentes dans l’air) et ainsi l’assainissement de l’air.

De par son mode d’administration et de fonctionnement, la DSVA est plébiscitée par les industriels. En effet, cette technique peut être mise en œuvre en l’absence d’intervention humaine et peut donc être utilisée de nuit. Cela est très utile dans le cas de locaux opérationnels de jour qui ne peuvent être arrêtés, comme un laboratoire par exemple.

De plus, la DSVA assure la désinfection totale sans exception des surfaces grâce à la formation d’un brouillard sec qui va se répandre dans toute la pièce. La désinfection par DSVA est ainsi homogène, ce qui est très important pour respecter les normes, et s’adapte à des locaux de toutes tailles, du bureau à l’usine, en passant par les élevages.

Les différents procédés de DSVA

aerosol

Un aérosol

Si la DSVA est extrêmement pratique, il existe tout de même divers procédé plus ou moins adapté selon les locaux à désinfecter. Ces procédés sont au nombre de deux : la nébulisation et l’ultra-diffusion.

La DSVA par nébulisation consiste à propulser dans l’air un aérosol liquide désinfectant. La nébulisation génère de fines gouttelettes et ne peut être employée que dans un local où un apport d’humidité n’est pas gênant et nécessite l’emploi d’un appareil spécifique. Pour une DSVA par nébulisation, il faut un aérosol spécifique de qualité.

La DSVA par ultra-diffusion consiste à produire une fumée chargée d’un principe actif désinfectant dans l’air. Ce procédé est sec, ce qui rend l’ultra-diffusion idéale pour le traitement simultané de gros volumes et si un apport d’humidité est impossible (notamment dans le milieu de la boulangerie). Il faut pour cela un fumigène désinfectant fiable et efficace.

Pour être sûr de la qualité des produits utilisés, les industriels peuvent vérifier leur conformité à la norme NF T 72-281 relative à la D.S.V.A. et utiliser un aérobiocollecteur pour mesurer l’efficacité de la désinfection après utilisation.

 

Protéger sa santé par l’alimentation, cela passe en amont par la protection des bâtiments industriels du marché de l’alimentaire.