Gluten : à quel âge l’introduire dans l’alimentation de bébé ?

Saviez-vous que 30% en moyenne de la population aurait une prédisposition génétique à développer plus tard la maladie cœliaque qui fait suite à une intolérance au gluten ?

Depuis quelques années et suite à différentes études parues sur le sujet, la Société Européenne de Gastroentérologie Pédiatrique Hépatologie et Nutrition (ESPGHAN) a revu ses recommandations concernant l’introduction du gluten dans l’alimentation des bébés, afin de limiter les risques d’intolérance à l’âge adulte.

Comment introduire le gluten dans l’alimentation d’un enfant ?
Comment introduire le gluten dans l’alimentation d’un enfant ?

Gluten : qu’est-ce que c’est ?

Le gluten n’a jamais autant fait parler de lui que ces derniers temps ! C’est donc le bon moment pour comprendre ce que l’on met derrière le mot « gluten ». Le gluten est en fait un mélange de protéines combiné avec de l’amidon. On le trouve dans certaines céréales comme le seigle, l’avoine, l’orge, l’épeautre, le maïs et surtout  le blé : 80 % des protéines de blé sont du gluten.

Il est aujourd’hui considéré comme un allergène majeur dans l’alimentation. C’est pourquoi l’ESPGHAN a modifié ses recommandations : si auparavant le gluten pouvait être introduit entre 4 et 7 mois, désormais les recommandations tendent plutôt entre 4 et 12 mois.

Idéalement il faudrait pouvoir introduire le gluten à partir des 6 mois de l’enfant, de façon progressive. Tous les spécialistes s’accordent à dire que plus on tarde à introduire un aliment allergène dans l’alimentation d’un enfant, plus il y aura de risque que celui-ci développe par la suite des allergies.

Comment introduire le gluten dans l’alimentation d’un enfant ?

Le gluten est assez facile à introduire dans un repas pour bébé de 8 mois. Pour cela vous pouvez, tout simplement commencer par ajouter des céréales infantiles à son biberon de lait à partir de 6-7 mois (soit environ 1.2 g de céréales). Et dès 7-8 mois, en plus du biberon de lait aux céréales, vous pourrez ajouter une autre source de gluten via notamment l’introduction de pâtes ou de semoule dans son alimentation.

Pour les enfants nourris au lait maternel, l’introduction de gluten devra se faire également de manière progressive à partir de 6 mois.  Vous pourrez par exemple mélanger les céréales infantiles à une compote de fruits par exemple.

Il est également préférable de favoriser les céréales bio pour votre enfant. Dans le cadre d’une alimentation équilibrée et bio pour bébé, en donnant des céréales bio vous serez assurés qu’il n’y a ni pesticides, ni graisses animales.

A quoi reconnait-on une intolérance au gluten ? Quels sont les symptômes ?

A partir du moment où vous allez introduire du gluten dans l’alimentation de votre bébé, restez vigilant face à sa réaction. Si après quelques semaines de ce nouveau régime, vous constatez que votre bébé commence à faire des diarrhées plus qu’à l’accoutumée, qu’il est grognon, qu’il refuse la nourriture et qu’il perd du poids : ce sont les premiers signes d’une intolérance au gluten qui peuvent toucher les bébés entre 6 mois et 2 ans.

Si ce type de trouble apparaît après l’introduction de céréales dans l’alimentation de votre enfant, prenez rapidement conseils auprès de votre pédiatre pour déterminer quel régime alimentaire sera le plus adapté à votre bébé.

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *