Comment conserver et consommer le poisson frais ou cru ?

Filet de thons frais conservé sur de la glace

Lorsque vous achetez du poisson frais, il est primordial de respecter certaines règles de conservation. D’une part, cela permettra au poisson de garder toutes ses propriétés gustatives et nutritives. D’autre part, cela vous permettra d’éviter la prolifération de bactéries qui pourraient vous rendre malade. Pensez à prendre certaines précautions au moment de l’achat, de la préparation ou de la dégustation de votre poisson frais !

Règles et astuces de conservation pour le poisson frais

Pour vous, les bonnes pratiques de conservation débutent au moment de l’achat. Mais en réalité, tout commence bien avant ! Dès que le poisson est sorti de l’eau, il doit suivre ce qu’on appelle la « chaîne du froid » en passant notamment du pêcheur au grossiste de poissons frais jusqu’à votre poissonnerie ou votre supermarché.

Pour ne pas briser cette chaîne du froid, vous allez à votre tour devoir prendre certaines précautions. Lorsque vous faites vos courses, essayez toujours d’acheter les produits frais en dernier. Si possible, placez-les directement dans un sac isotherme pour les garder au frais. À votre retour à la maison, mettez directement votre poisson au frigo, juste au-dessus du bac à légumes.

Dans le réfrigérateur, le poisson peut être conservé 1 à 2 jours sans perdre sa texture ni sa saveur. Pour cela, veillez toutefois à le placer à une température inférieure à 4°C. Si vous ne comptez pas manger votre poisson tout de suite, il est tout à fait possible de le congeler. Il sera alors préférable de bien le laver et de l’emballer dans du film alimentaire. Ainsi, après décongélation, il restera bien savoureux et juteux ! Le poisson congelé peut être conservé jusqu’à 3 mois.

Consommer du poisson frais ou cru sans risques

Si manger du poisson frais est bon pour la santé, encore faut-il que celui-ci ait été bien conservé et bien préparé. Au restaurant, les chefs s’assurent de travailler avec un distributeur alimentaire de confiance pour proposer à leur clientèle un poisson de qualité. Mais si vous voyagez à l’étranger, ce n’est pas toujours le cas.

Si vous avez le moindre doute sur la fraîcheur du poisson que l’on vous sert ou que vous comptez cuisiner, abstenez-vous. Voici quelques signes qui peuvent vous alarmer :

  • Le poisson dégage une mauvaise odeur ;
  • Ses yeux sont opaques et non brillants
  • Les branchies ne sont pas de couleur rouge/rose ;
  • Le poisson n’est pas ferme et élastique.

Idéalement, le poisson doit être cuit à cœur. Mais comment faire lorsque l’on souhaite déguster des sushis ou un tartare de poisson ? Si vous êtes sûr que la chaîne du froid a bien été respectée, le risque d’intoxication alimentaire est minime. Toutefois, n’attendez pas trop longtemps entre le moment où vous sortez le poisson du frigo et le moment où vous le mangez : 20 minutes maximum !

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *